Les assurances pour animaux

Tout comme vous, vos animaux domestiques sont souvent victimes d’accidents, ou ont souvent des problèmes de santé. C’est pourquoi vous devriez penser à les assurer pour vous éviter de grosses dépenses.

Quelles assurances pour votre animal domestique ?

Les compagnies d’assurance peuvent vous ôter d’un poids en ce qui concerne les frais de santé de votre animal de compagnie. Tout ce que vous avez à faire c’est en trouver une. Elles vous offrent des garanties qui vous permettront de soulager votre poche des frais de santé pour votre compagnon. Il existe plusieurs assurances santé pour animaux auxquelles vous pouvez souscrire comme entre autres les mutuelles, les réseaux bancaires, et les compagnies d’assurance. Mais avant de choisir une assurance, vous devez vous servir d’un comparateur d’assurance pour animaux afin évaluer l’étendue des garanties, le délai de carence, le plafond de remboursement, les exclusions, et franchises sur le contrat d’assurance proposé. Votre choix doit être porté sur l’offre la plus adaptée à votre animal. Le comparateur prendra en compte votre budget et vos exigences.

Que couvrent les assurances pour animaux ?

D’abord, vous devez savoir que l’étendue des garanties ne va pas jusqu’aux actes chirurgicaux, vaccinations, quelques autres cas. La couverture des assurances a donc des limites. En principe, elles offrent toutes les mêmes garanties. Tout ce qui les distingue les unes des autres repose sur les couvertures optionnelles, les services plus, les plafonds annuels de remboursement et les franchises. A quoi correspondent ces garanties ? Pour les couvertures optionnelles, elles concernent le remboursement des frais de crémation ou le remplacement de l’animal à sa valeur en cas de perte, ce en option. Les services plus sont tout simplement les services d’assistance supplémentaires prévues dans le contrat d’assurance pour des cas spéciaux. Les plafonds annuels quant à eux dépendent des assureurs. Il s’agit de la garantie pour prise en charge des soins ou d’actes chirurgicaux. Et les franchises représentent la part qui reste à votre charge si  les soins dépassent le montant des plafonds annuels. Retenez que les animaux de moins de 2 ou 3 mois et ceux qui ont plus de 7 ans ne sont souvent pas couverts par les compagnies d’assurance.

Vacances hiver: partir en vacances avec ou sans son animal

Les vacances d’hiver approchent et vous n’arrivez toujours pas à faire un choix face à ce dilemme que vous avez d’emmener votre animal de compagnie ou pas. Ce qui vous inquiète c’est de savoir comment vous ferez avec ou sans votre minou ou votre toutou pendant vos vacances. Quoi que vous décidiez ce sera à vos risques et périls parce qu’avec ou sans eux, la question restera la même. Que faire de votre animal de compagnie ?

Et si vous l’emmeniez avec vous ?

Si vous laissez votre animal de compagnie derrière vous pour partir en vacance d’hiver, vous ne serez pas tranquille. Vous avez peur qu’il se sente abandonné. Pourquoi ne pas l’emmener ? Cela peut présenter autant d’avantages que d’inconvénients. Le principal avantage c’est que vous aurez l’esprit tranquille et sans remords. Et comme inconvénient, vous ne saurez pas quoi en faire si vous devez aller au resto par exemple. Pour que sa compagnie ne vous dérange pas, vous devez vous organiser. Comment ? Vous devez préparer votre départ avant le jour-j, en rangeant tout ce dont vous aurez besoin pour ne rien oublier. Pensez à emmener son carnet d’assurance s’il est couvert par une assurance, sinon c’est le moment de lui en trouver. Vérifiez si ses vaccins sont à jour pour éviter qu’il tombe malade et vous gâche vos vacances. Si c’est la garde qui vous pose problème, il existe des prestataires de service pour la garde d’animaux à domicile. Vous pourrez donc pleinement profiter de vos vacances.

L’idée de l’emmener ne vous plait pas ?

Vous n’êtes vraiment pas sûr de pouvoir profiter de vos vacances comme il se doit si vous emmenez votre animal de compagnie. Mais, vous n’avez pas le cœur à le laisser seul.  Vous pouvez passer vos vacances en toute quiétude et sérénité si vous le faites garder à domicile. Si c’est son bien-être qui vous importe, quoi de mieux pour lui que de le laisser dans un environnement qu’il connait et qu’il affectionne particulièrement ? Votre animal ne se plaindra surement pas de rester bien au chaud à la maison.

 

Bien protéger vos animaux du froid

Si vous qui êtes en mesure de vous protéger du froid en souffrez quand même, que dire de vos animaux ? Bien qu’ils soient naturellement mieux équipés que l’homme pour faire face au froid, ils ont eux aussi besoin d’être protégé du froid. Si vous avez des animaux de compagnie, vous devez savoir comment les protéger des températures négatives.

Comment protéger vos animaux du froid ?

La protection des animaux contre le froid doit commencer à l’extérieur. Pour les animaux qui sont en permanence dehors comme les chiens et les équidés vous devez mettre à leur disposition des abris pour se protéger des intempéries. Si vous devez vous promener avec votre chien par exemple, pensez à le couvrir à l’aide d’un manteau ou d’un vêtement pour chien surtout quand vous un chiot ou un chien avec des poils courts. Pour protéger leurs coussinets du gel et du sel sur les trottoirs, optez pour des chaussons. Si vous avez un chat, ne vous inquiétez pas, dès qu’il sentira le besoin il reviendra se mettre au chaud, il suffit juste de lui trouver une chatière. Prévoyez lui aussi un abri à l’extérieur au cas où il n’aurait pas accès à l’intérieur. Vous pouvez également protéger vos animaux du froid en limitant leurs bains et en les mettant à l’abri des courants d’air. Pour cela, vous pouvez mettre le panier de votre animal dans une pièce chauffée.  Vous pouvez par exemple le placer près d’un radiateur.

A savoir

Avec le froid, les animaux doivent avoir un surplus quotidien de 20% dans leur ration alimentaire pour qu’ils puissent parer à leurs dépenses énergétiques. Pour que leur protection soit efficace, vous devez laisser la fourrure de l’animal vivre. Si vous ne séchez pas le ventre et les pattes de votre animal au retour d’une balade, il risque de prendre froid. A l’intérieur de la maison, le chauffage assèche l’air ambiant et fait que les animaux boivent plus que d’habitude. C’est pourquoi vous devez veiller à ce que la gamelle d’eau ait de l’eau fraîche et suffisante.

 Conseils de nourriture poisson aquarium

 

Contrairement aux poissons de la mer, les poissons d’aquarium ont besoin d’être nourrit pour avoir de quoi vivre dans votre aquarium. Le fait est qu’assurer la nourriture des poissons d’aquarium peut être une tâche pas très facile parce qu’il y a des normes à respecter : différents types d’aliments pour différents types de poissons.

Quelles nourritures pour quels poissons ?

Pour la santé des poissons et leur bien-être, vous devez connaitre des détails concernant leur alimentation. Avant tout, il faut vous interroger sur l’espèce à laquelle les poissons appartiennent. Retenez qu’il existe les poissons herbivores, carnivores, et omnivores. Les herbivores sont ceux qui mangent les substances végétales, les omnivores quant à eux, préfèrent un mélange d’aliments naturels variés et les carnivores qui eux, mangent les aliments d’origine animale. Pour ce qui de la nourriture commerciale, elle doit être adaptée aux espèces. Les plus utilisées sont les flocons ou paillettes qui flottent en surface de l’eau, les crisps ou sticks, les granulés qui coulent au fond pour les espèces de fond, les tablettes sous la forme de disques compacts pour les poissons de fond, les comprimés, les pastilles à coller en disques épais. Pour vos poissons, pensez à varier leur nourriture pour leur assurer une alimentation équilibrée et complète.

A éviter

Pour éviter le polluer l’eau, et causer un déséquilibre dans le milieu de vie des poissons, veillez à ne suralimenter ceux-ci. Si la quantité de nourriture distribuée aux poissons est trop abondante, elle risque de ne pas être consommée, et coulera au fond de l’aquarium, ce qui provoque une pollution de l’eau. Donc, pour préserver leur environnement et leur santé, il est important de nourrir les poissons avec une quantité de nourriture qu’ils pourront manger en 2 à 3 minutes. Evitez aussi de les donner leur nourriture sans être sûr qu’ils soient actifs. Faites-le une demi-heure après avoir allumé les lumières le matin et une demi-heure avant d’éteindre les lumières le soir. Il ne faut pas non plus réunir dans un aquarium des espèces qui ne peuvent pas cohabiter pour éviter qu’il y ait une espèce qui ne nourrit pas.

Mon chien s’est fait mal : quels sont les premiers gestes ?

Tout comme les hommes, les animaux domestiques sont susceptibles d’avoir des blessures ou des accidents. Appelé le plus fidèle compagnon de l’homme, le chien est un animal qui se blesse souvent. Si votre chien se fait mal, vous devez être prêts à lui venir en aide au plus vite. Pour cela voici ce que vous devez retenir en cas de blessure de votre chien

Les premiers gestes en cas de blessure de votre chien

Si vous remarquez que votre chien a une blessure, avant de faire quoi que ce soit, vous devez évaluer la gravité de la blessure. Veillez ensuite à le maintenir dans un environnement tranquille où vous pourrez effectuer des premiers soins. Déplacez-le avec délicatesse pour ne pas aggraver la situation. Cherchez à voir la nature de la blessure. Est-ce superficielle ou plus sérieuse. Si la blessure est superficielle, vous devez tondre les poils autour de la lésion pour prévenir les infections. Et ensuite laver la peau du chien avec une solution antiseptique. Vous appliquerez sur la blessure des produits antibiotiques et cicatrisants pour hâter la guérison et éviter le développement de colonies bactériennes. Et si c’est grave, appelez vite le vétérinaire.

Les blessures fréquentes chez les chiens

Le plus souvent, les chiens se blessent au niveau des coussinets plantaires et aux doigts. Il s’agit de petits coussins amortisseurs qui protègent les doigts du chien. Les blessures à cette partie de la patte du chien saignent beaucoup et sont douloureuses. C’est le genre de blessures qui font boiter votre chien. S’il a une plaie à ce niveau, vous devez désinfecter la plaie avec une compresse et un antiseptique qui ne pique pas. Observez ensuite la plaie pour voir si un corps étranger ne s’y est pas logé.  Pensez à appliquer un garrot et un pansement compressif provisoire s’il saigne beaucoup en attendant l’intervention d’un vétérinaire. Tout comme les coussinets, les doigts du chien peuvent aussi être sujets de coupures. Si ça arrive, vous devrez faire la même chose qu’avec les coussinets. Pour protéger les doigts de votre chien, pensez à appliquer de la crème cicatrisante ou de la vaseline ou en lui faisant porter des bottines.